Vous êtes ici : Accueil > Archives > Archives 2009-2010 > Une année à visiter Paris !
Publié : 12 juin 2009

Une année à visiter Paris !

Une année à visiter Paris !

Une année à visiter Paris
Souvenirs, souvenirs…

Un peu d’histoire…


Première journée à Paris

On est parti dans le car à 9h. ( Asmaa)
Il y avait 3 mamans. (Mylène)
Après, on est descendu à L’Arc de Triomphe. Dans le car, il y avait une autre classe. (Ezéchiel)
Il y a un monsieur qui conduisait le car. (Mohamed)
On a marché jusqu’à un tunnel qui arrivait sous l’Arc de Triomphe. (Sarra et Inès)
On avait mis des bonnets, des écharpes et des bonnes chaussures. On s’est mis par groupe. (Shaïma)
On a vu les prénoms des soldats qui se sont sacrifiés pour la France. (Mandengue)
On a vu la flamme allumée : la flamme du soldat inconnu. ( Asmaa)
Sous le tunnel de l’Arc de Triomphe, il y avait des panneaux de ce qu’on avait pas le droit de faire. (Ezéchiel)
On a marché jusqu’aux Champs- Elysées, la plus belle avenue du monde. (Mouna)
On a vu le marché de Noël à l’intérieur d’un restaurant. (Rayan)
On a vu un endroit où on achetait des voitures et un monsieur nous a donné des cartes pour se souvenir et on a trouvé des affiches à colorier. (Sarra)
On est allé dans le métro parce qu’on était fatigué (Isabelle) et parce qu’il pleuvait et c’était trop loin pour aller au Louvre à pied (Yasmine).
On est sorti du métro et on est allé au Louvre. (Félicie)
On a vu les pyramides. (Chahine)
On a regardé l’obélisque. (Tarek)
On a vu aussi la Concorde. (Asmaa)
Avant, on a traversé un boulevard et on est arrivé dans un abri sous le Louvre. (Sarra)
On a regardé les statues des 4 saisons. (Shaïma)
Et la statue du dragon. (Mandengue)
A l’intérieur du Louvre, il y avait un monsieur sur un cerf. (Mouna)
On est rentré à l’école en car car il pleuvait trop. (Ewen)
On a chanté la chanson des Champs- Elysées. (Rayan)
Avant la chanson, tout le monde était assis et on a dit si on a aimé ou pas la sortie. (Mouna)
Après ça, on a fait des étoiles en guirlande. (Sarra)
On avait aussi vu la Seine en car. (Shaïma)
Du car, on a vu la Tour Eiffel et l’université. (Ewen)

Les Champs- Elysées
Joe Dassin

Je m’baladais sur l’avenue le cœur ouvert à l’inconnu
J’avais envie de dire bonjour à n’importe qui
N’importe qui et ce fut toi, je t’ai dit n’importe quoi
Il suffisait de te parler, pour t’apprivoiser

Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées
Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées

Tu m’as dit "J’ai rendez-vous dans un sous-sol avec des fous
Qui vivent la guitare à la main, du soir au matin"
Alors je t’ai accompagnée, on a chanté, on a dansé
Et l’on n’a même pas pensé à s’embrasser

Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées
Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées

Hier soir deux inconnus et ce matin sur l’avenue
Deux amoureux tout étourdis par la longue nuit
Et de l’Étoile à la Concorde, un orchestre à mille cordes
Tous les oiseaux du point du jour chantent l’amour

Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées
Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées

La petite histoire….


Saviez- vous que…


Deuxième journée à Paris :
Rendez- vous au jardin des plantes,
Fin de l’aventure devant Notre- Dame de Paris.

La grande Galerie de l’évolution


La Grande Mosquée de Paris


Place de la contrescarpe

En route pour le Panthéon !


Direction Notre- Dame de Paris
Nous sommes passés devant….

La Sorbonne

Et nous avons traversé le quartier Saint- Michel

La fontaine Saint- Michel

Et enfin…

Notre- Dame de Paris


Les gargouilles…
A quoi ça sert ?


Troisième journée…
Que de merveilles !

Le Sacré- cœur !


Sur les marches du Sacré- Cœur


Place du Tertre

Laissons- nous guider jusqu’à l’Opéra Garnier…

Notre-Dame de Lorette

La Trinité

Après une grande marche, l’ultime récompense !


De nuit…

Quatrième et dernière journée à Paris
La tour Eiffel et les bateaux- mouches


La place du Trocadéro

Le Pont Neuf

Les bateaux- mouches

Un canular veut que le bateau-mouche doive son nom à un inventeur, Jean-Sébastien Mouche. Celui-ci n’a en fait jamais existé.

L’expression « Bateaux mouches » est une marque déposée et enregistrée depuis 1950, par la Compagnie des bateaux mouches, sous le numéro 1611120, pour désigner des services de promenade touristique.

Pour la Compagnie des bateaux mouches, le nom viendrait du quartier de la Mouche, à Lyon (chantiers de la Félizate, quai de la mouche vers 1870), où l’on aurait pour la première fois fabriqué ce type de bateau.

D’autres avancent la théorie selon laquelle il s’agirait au départ d’un petit bateau de guerre, sorte de bateau-espion (le mot « mouche » avait dans la langue familière le sens d’« espion »). Le rapprochement avec la légèreté de la mouche ne peut cependant être totalement négligé.

D’autres disent que c’est les verrières de ces bateaux qui les fait ressembler aux yeux à facettes des mouches.

Une année à visiter Paris
Souvenirs, souvenirs…

Un peu d’histoire…


Première journée à Paris

On est parti dans le car à 9h. ( Asmaa)
Il y avait 3 mamans. (Mylène)
Après, on est descendu à L’Arc de Triomphe. Dans le car, il y avait une autre classe. (Ezéchiel)
Il y a un monsieur qui conduisait le car. (Mohamed)
On a marché jusqu’à un tunnel qui arrivait sous l’Arc de Triomphe. (Sarra et Inès)
On avait mis des bonnets, des écharpes et des bonnes chaussures. On s’est mis par groupe. (Shaïma)
On a vu les prénoms des soldats qui se sont sacrifiés pour la France. (Mandengue)
On a vu la flamme allumée : la flamme du soldat inconnu. ( Asmaa)
Sous le tunnel de l’Arc de Triomphe, il y avait des panneaux de ce qu’on avait pas le droit de faire. (Ezéchiel)
On a marché jusqu’aux Champs- Elysées, la plus belle avenue du monde. (Mouna)
On a vu le marché de Noël à l’intérieur d’un restaurant. (Rayan)
On a vu un endroit où on achetait des voitures et un monsieur nous a donné des cartes pour se souvenir et on a trouvé des affiches à colorier. (Sarra)
On est allé dans le métro parce qu’on était fatigué (Isabelle) et parce qu’il pleuvait et c’était trop loin pour aller au Louvre à pied (Yasmine).
On est sorti du métro et on est allé au Louvre. (Félicie)
On a vu les pyramides. (Chahine)
On a regardé l’obélisque. (Tarek)
On a vu aussi la Concorde. (Asmaa)
Avant, on a traversé un boulevard et on est arrivé dans un abri sous le Louvre. (Sarra)
On a regardé les statues des 4 saisons. (Shaïma)
Et la statue du dragon. (Mandengue)
A l’intérieur du Louvre, il y avait un monsieur sur un cerf. (Mouna)
On est rentré à l’école en car car il pleuvait trop. (Ewen)
On a chanté la chanson des Champs- Elysées. (Rayan)
Avant la chanson, tout le monde était assis et on a dit si on a aimé ou pas la sortie. (Mouna)
Après ça, on a fait des étoiles en guirlande. (Sarra)
On avait aussi vu la Seine en car. (Shaïma)
Du car, on a vu la Tour Eiffel et l’université. (Ewen)

Les Champs- Elysées
Joe Dassin

Je m’baladais sur l’avenue le cœur ouvert à l’inconnu
J’avais envie de dire bonjour à n’importe qui
N’importe qui et ce fut toi, je t’ai dit n’importe quoi
Il suffisait de te parler, pour t’apprivoiser

Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées
Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées

Tu m’as dit "J’ai rendez-vous dans un sous-sol avec des fous
Qui vivent la guitare à la main, du soir au matin"
Alors je t’ai accompagnée, on a chanté, on a dansé
Et l’on n’a même pas pensé à s’embrasser

Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées
Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées

Hier soir deux inconnus et ce matin sur l’avenue
Deux amoureux tout étourdis par la longue nuit
Et de l’Étoile à la Concorde, un orchestre à mille cordes
Tous les oiseaux du point du jour chantent l’amour

Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées
Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées

La petite histoire….


Saviez- vous que…


Deuxième journée à Paris :
Rendez- vous au jardin des plantes,
Fin de l’aventure devant Notre- Dame de Paris.

La grande Galerie de l’évolution


La Grande Mosquée de Paris


Place de la contrescarpe

En route pour le Panthéon !


Direction Notre- Dame de Paris
Nous sommes passés devant….

La Sorbonne

Et nous avons traversé le quartier Saint- Michel

La fontaine Saint- Michel

Et enfin…

Notre- Dame de Paris


Les gargouilles…
A quoi ça sert ?


Troisième journée…
Que de merveilles !

Le Sacré- cœur !


Sur les marches du Sacré- Cœur


Place du Tertre

Laissons- nous guider jusqu’à l’Opéra Garnier…

Notre-Dame de Lorette

La Trinité

Après une grande marche, l’ultime récompense !


De nuit…

Quatrième et dernière journée à Paris
La tour Eiffel et les bateaux- mouches


La place du Trocadéro

Le Pont Neuf

Les bateaux- mouches

Un canular veut que le bateau-mouche doive son nom à un inventeur, Jean-Sébastien Mouche. Celui-ci n’a en fait jamais existé.

L’expression « Bateaux mouches » est une marque déposée et enregistrée depuis 1950, par la Compagnie des bateaux mouches, sous le numéro 1611120, pour désigner des services de promenade touristique.

Pour la Compagnie des bateaux mouches, le nom viendrait du quartier de la Mouche, à Lyon (chantiers de la Félizate, quai de la mouche vers 1870), où l’on aurait pour la première fois fabriqué ce type de bateau.

D’autres avancent la théorie selon laquelle il s’agirait au départ d’un petit bateau de guerre, sorte de bateau-espion (le mot « mouche » avait dans la langue familière le sens d’« espion »). Le rapprochement avec la légèreté de la mouche ne peut cependant être totalement négligé.

D’autres disent que c’est les verrières de ces bateaux qui les fait ressembler aux yeux à facettes des mouches.

Documents joints